Jeudi 20 octobre 2016

Coach : Sylvie Dejardin

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? C’est bien la question qui revient régulièrement. Vous n’avez pas trop d’idées ou vous n’avez pas envie de sortir faire les courses ? Alors, pensez lentilles, sarrasin ou encore quinoa. Ces céréales et légumineuses se conservent à merveille dans votre placard pendant des années, lorsqu’elles sont sèches et à l’abri de la lumière. On les trouve également en bocal ou en boîte de conserve, mais cette alternative est moins intéressante d’un point de vue des atouts nutritionnels.

Les légumineuses sont une grande famille, dont certains membres ne vous sont pas tout à fait inconnus comme les lentilles, les pois chiches, les pois cassés, les haricots rouges ou blancs, le soja, …Les cocos de Paimpol sont, par contre, moins connus mais tout aussi bons. Vous ne savez pas comment les préparer ? Ce n’est pas bien compliqué. Voici quelques recettes qui vont vous faire saliver et qui ne demandent l’utilisation que d’une casserole. Pratique non ?

Avant de vous lancer dans l’aventure culinaire, quelques informations bien utiles pour consommer sain, malin et vous assurer un bon équilibre nutritionnel.

Tout d’abord, vous devez toujours consommer les légumineuses associées à une céréale (riz, blé, épeautre, maïs, avoine, millet, kamut, seigle, orge,..) Ce qui n’est pas le cas du quinoa ou du sarrasin qui se consomment tels quels. Il est aussi toujours préférable de les laisser tremper une nuit entière afin de les réhydrater, de réduire le temps de cuisson et de maintenir les atouts nutritionnels intacts.

Pour rendre les légumineuses plus digestes, pensez à les faire germer 24 à 48 heures. Pour cela, après le trempage, laissez-les à l’air libre dans un saladier une nuit, voire deux, pour qu’un petit germe puisse sortir. Cuisez-les ensuite dans de l’eau légèrement salée. Vous pouvez en préparer une plus grande quantité que vous pourrez portionner et surgeler. Elles seront cuites quand vous pourrez aisément les écraser. Les pois chiches peuvent également être débarrassés de leur coque. Il vous suffira de les plonger une fois cuits dans un saladier d’eau froide et de frotter énergiquement les pois chiches entre vos deux mains pour que la pellicule se détache aisément.

Les recettes du jour :